Nous quittons Reykjavik, et nous dirigeons vers le "cercle d'or", dans lequel sont situés trois sites symboliques, à proximité de la capitale: le parc national de Pingvellir, Geyser et les cascades de Gulfoss.



Nous commencerons la journée par Gulfoss: repérez la capitale à gauche dans la baie; la cascade et un peu plus haut à droite.
Le site très touristique est sillonné de nombreux panneaux, traduits en français, que je vous laisse lire avec un malin plaisir:



Un petit croquis pour comprendre? La Direction n'hésite devant rien pour vous satisfaire:


Et maintenant de visu, cela donne quoi?


On ne voit pas trop l'aspect cascade en ce mois de février...

On accède à la cascade par le sentier de Sigridur...


Ici le haut


Et vers le bas, cela donne quoi?


Oui! Normalement il y a des marches pour descendre...J'ai hésité. Puis j'ai dit je reste en haut, cela glisse trop. Ensuite je me suis souvenue que j'étais suffisamment bien chaussée pour la marche et suis descendue doucement; et même que je suis arrivée à remonter...

Lorsque cette cascade fut découverte, s'est posée la question de la récupération de son énergie:

Écrit trop petit: Un extrait du guide de 2 suédois, paru en 1907, donne comme acquis un projet de production électrique.

C'était mal connaitre les islandais ou plus précisément les islandaises:


Et pour conclure sur ce magnifique paysage, une petite histoire d'amour:


D'accord, je reconnais que vous laisser languir près d'un mois pour un billet aussi léger ce n'est pas cool! Mais la nature se suffit à elle même, et la vie de retraitée, par contre, se doit d'être cool elle... Même pas honte!